Till Tomorrow, qu’est ce que c’est ?

Till Tomorrow (“Cultiver Demain”, “Jusqu’à Demain”) est un projet de documentaire porté par l’association A Portée De Main, parrainé par le photographe et écologiste Yann Arthus-Bertrand, ainsi que par le réalisateur et explorateur Nicolas Vanier.

Ce projet de documentaire a pour objectif de raconter sous forme de 5 épisodes, la rencontre avec des populations “éco-dépendantes” en Alaska (Inuits), au Japon (Aïnous), en Mongolie (Nomades) et en Russie (Éleveurs.ses de rennes).

A travers ce documentaire, nous proposons d’explorer et de découvrir les pratiques d’intégration de l’environnement dans le quotidien de ces populations comme outil de lutte pour sa protection. Notre défi est d’inspirer un changement de rapport à notre environnement et de proposer des pistes de réflexion pour revaloriser la place de la Nature dans nos sociétés pour mieux la protéger.

Dans cette course pour la transition écologique, il nous faut des “guides”, des indicateurs. En allant interroger des sociétés qui sont « éco-dépendantes » de fait, nous redonnons la parole à des peuples qui sont bien souvent oubliés. L’idée est de pouvoir s’appuyer sur des données réelles et déjà ancrées, quantifiables et évaluables afin de s’en inspirer.

Pour reprendre la thèse avancée par Pablo Servigne dans son ouvrage Comment tout peut s’effondrer, nous pensons que la résistance du grand public à prendre conscience de l’urgence de la crise environnementale s’explique en partie par l’absence de modèles alternatifs. Nous avons besoin de storytelling, de discours narratifs afin d’imaginer un futur à créer. Et c’est ce que nous proposons à travers ce projet. 

Le documentaire Till Tomorrow ayant pour finalité d’être diffusé en France mais également à l’international, il sera par conséquent entièrement sous-titré en plusieurs langues.

Le Défi de l’Ecoventure

Parce que nous souhaitons justement appliquer un mode alternatif et respectueux de l’environnement à notre itinéraire, nous limiterons au maximum l’utilisation de l’avion pour favoriser le train, le bateau et le cheval.

Nous cherchons également à favoriser la consommation de produits locaux, l’hébergement chez l’habitant.e ainsi que la proximité avec le population.

L’idée est enfin de contribuer à la dynamique locale en ayant recours, lorsque nécessaire, à des étudiant.e.s du pays pour jouer le rôle de traducteurs.rices.

Quel Programme ?

Et Après ?

Cycle de conférences, projections et masterclasses

  • Évènements animés à la Sorbonne et autres universités diverses.
  • Évènements organisés au sein de structures privées (Makesense, la Recyclerie, Château de Goutelas).
  • Évènements organisés au sein de structures publiques (mairies, établissements locaux…).

Publication d’un kit de l’écoventure

  • Livre regroupant des conseils, bon plans et témoignages pour avoir un impact écologique réduit en voyage.
  • Interconnexion de textes, photos, citations, infographies…

Plaidoyer et Proposition de solutions

  • Proposition d’adaptation ou mise en place de solutions d’intégration de la biodiversité inspirées des pratiques rencontrées.
  • Soumission de ces propositions auprès de collectivités, d’universités et autres organismes compétents dans la mise en place des politiques éco-responsables.